À l’heure actuelle où l’on prône particulièrement pour le développement durable dans le secteur de la construction, les professionnels se tournent davantage vers les techniques les plus performantes pour réduire au mieux leur impact sur l’environnement tout en privilégiant le confort et la qualité des bâtis. Aujourd’hui, la norme à suivre est celle du bâtiment à Haute Qualité Environnementale ou HQE.

HQE : le concept de base

La norme HQE ou Haute Qualité Environnementale définit la démarche privée mise en place par l’association HQE qui est actuellement reconnue d’utilité publique. Cette démarche propose des objectifs précis en matière d’amélioration de la construction et de la rénovation de bâtiment en vue de réduire au mieux les impacts environnementaux des travaux et de l’utilisation des différents matériaux. Toutefois, le concept souligne également la prédilection au niveau de la qualité du bâti, ainsi que le confort de ses futurs occupants. De ce fait, la démarche HQE concerne les approches globales permettant d’améliorer les performances des habitats, tant sur son environnement extérieur qu’intérieur.

Les objectifs dans la norme HQE

Lors de la conception de cette norme de haute qualité environnementale pour les bâtiments, des objectifs précis ont été mis en exergue. Ces derniers représentent les cibles HQE qui se catégorisent en écoconstruction, éco gestion, santé et confort. Si en santé, la qualité de l’air, de l’eau et de l’espace sont au cœur des préoccupations, en éco gestion, on parlera davantage de gestion d’énergie sous toutes ses formes, mais aussi de la gestion des déchets d’activité, de l’entretien et de la maintenance du bâtiment. Rappelons que le concept de base de la norme HQE repose avant tout sur des techniques de développement durable dans le but de réaliser des constructions des moins polluantes possibles et respectueuses de la nature.

Des exigences précises sur la qualité environnementale de la construction

Dans la norme Haute Qualité Environnementale, on mise davantage sur une construction en relation harmonieuse avec l’environnement immédiat du futur bâtiment ou écoconstruction, ainsi que sur sa meilleure gestion d’énergie et son entretien ou éco gestion. En ces sens, la HQE impose le choix des matériaux et des techniques de conception axés sur la pérennité de la performance environnementale. En effet, avec la HQE, la construction du bâtiment se doit d’être peu gourmande en utilisation d’énergie. L’utilisation de système de récupération d’eau, d’énergie verte renouvelable, ainsi que l’usage réduit des machines sont des démarches vivement recommandées. Dans tous les cas, vous avez recours aux expertises des professionnels agréés afin de pouvoir mieux définir les cibles qui répondront convenablement à tous vos besoins et vos attentes, sans oublier vos préoccupations personnelles et les degrés de performances dont vous souhaiteriez atteindre.