Dans le secteur de la construction en bâtiment, la biologie de synthèse apparait en tant que technologie d’avenir. En effet, parmi ses objectifs figure le développement des technologies pour la production d’objets et de services répondant aux thématiques énergétiques et environnementales. Dans un contexte de diminution des ressources naturelles, la biologie synthétique contribue indéniablement à une meilleure application du concept de la biologie de construction.

Des objectifs énergétiques

À l’heure actuelle où l’on prône davantage pour l’utilisation des ressources énergétiques renouvelables, la biologie synthétique s’intègre parfaitement dans la démarche de la construction biologique. En effet, l’un des objectifs de cette branche de la technoscience est de créer les conditions requises pour fabriquer des produits indispensables au quotidien et qui pourront répondre convenablement aux besoins de la société, comme c’est le cas avec les nouveaux carburants qui deviendront des ressources énergétiques propres et inépuisables. Dans le domaine industriel, les recherches en biologie de synthèse présentent des découvertes scientifiques et des applications techniques étroitement liées à la biologie de la construction.

Des objectifs environnementaux

Lors de la réalisation d’un projet de construction biologique, l’impact du sol sur la construction, la minimalisation de la consommation d’énergie, l’accès à une eau potable de meilleure qualité, la réduction des différents types d’allergènes dans le bâtiment, sont autant d’études parmi tant d’autres, que les ingénieurs et architectes réalisent. Grâce aux avancées apportées par les découvertes issues de la biologie de synthèse toutefois, le secteur de la construction peut voir la conception de nouveaux produits offrant des solutions innovantes et efficaces afin de toujours rester dans le respect de l’environnement et le renforcement des actions en faveur du développement durable dans une démarche de construction haute qualité environnementale et biologique. Plastiques biosourcés, procédés bio pour dépollution des eaux et sols, alimentation humaine durable… ce sont autant d’innovations en cours permettant d’améliorer les conditions de vie et le respect de l’environnement.

Des innovations issues de l’exploitation des vivants

La biologie de synthèse se présente telle une science associant les technologies informatiques à l’exploitation des propriétés de vivant dans le but de créer des produits encore plus innovants afin de conserver l’environnement tout en améliorant le cadre de vie ou l’habitat. Aujourd’hui, elle s’oriente davantage vers des applications encore plus ambitieuses pour satisfaire les besoins de l’homme tout en privilégiant le concept du développement durable. Dans le secteur de la construction du bâtiment, la synthèse biologique s’intègre davantage dans des applications pour le domaine environnemental et énergétique comme avec la fabrication de biomatériaux ou encore le biocarburant à base de carbones renouvelables qui peut être transformé en énergie domestique.