Isoler sa maison est actuellement une véritable nécessité. L’isolation est peut-être exigée aussi par l’État dans la règlementation thermique d’un bâtiment. Ce qu’il faut comprendre cependant, c’est qu’une bonne isolation thermique offre l’opportunité de jouir d’un bien meilleur confort thermique chez soi, quelle que soit la saison, mais aussi d’importantes économies en chauffage. Avec ces quelques conseils, faites alors un choix plus judicieux des isolants des plus adaptés.

Un choix en fonction de l’utilité de l’isolant

Isolant minéral, synthétique, naturel, mince ou encore intégré, vous n’aurez que l’embarras du choix avec les différents types d’isolants thermiques aujourd’hui disponibles sur le marché. Toutefois, il faut savoir choisir en fonction de l’utilité et de la zone concernée, car chaque type d’isolant dispose de ses propres caractéristiques, ainsi que ses propres aptitudes pour l’usage. Pour l’isolation des combles à titre d’exemple, la laine de verre à souffler ou l’ouate de cellulose à épandre, s’avèrent des plus efficaces comme ces isolants peuvent atteindre, même les coins les plus difficiles d’accès. La laine de roche s’avère être également un excellent pour l’isolation des murs ou encore du sol, cette matière étant peu onéreuse et bien plus résistante à l’humidité.

La performance de l’isolant

Pour s’assurer de l’efficacité de son isolation, il est aussi important de vérifier le pouvoir isolant ou la résistance thermique du matériau en question. Cette résistance thermique désignant la performance de l’isolant est exprimée avec la lettre R, suivi de quelques indices pour plus de précisions. Il faut savoir alors que plus les indices accompagnant R représentent des chiffres élevés, plus l’isolant sera performant. Ainsi, un matériau avec une résistance thermique aux alentours des R=7 ou 8 sera des plus intéressants, alors que si R=0, l’efficacité de l’isolation est nulle. Par ailleurs, assurez-vous de la mention du marquage CE et de la certification ACERMI, des mentions garantissant les caractéristiques techniques réelles du matériau et de ses performances. Dans tous les cas, il est toujours possible d’opter pour l’isolation multicouche en complément des isolations traditionnelles pour renforcer leurs performances et efficacités.

Les critères de choix à privilégier lors du choix d’un isolant

Dès lors que vous penserez à effectuer l’isolation de votre maison, il faut aussi prendre en considération plusieurs critères qui vous seront des plus utiles dans votre choix. Ainsi, si la performance thermique a déjà été citée plus haut, la longévité de l’isolant, les difficultés de pose, les possibles effets sur la santé, mais aussi le prix, sont également autant de critères à prendre en compte pour éviter les mauvaises surprises. D’ailleurs, les professionnels de l’isolation pourront vous conseiller sur la possibilité de réaliser une isolation multicouche, comme avec de la laine de roche ou de la laine de verre entre les couches des deux feuilles aluminées pour davantage d’efficacité.